BATTLE OF THE SEXES – LIBERTÉ, ÉGALITÉ, TENNIS

Déjà à l’origine de la pépite Little Miss Sunshine, Valerie Faris et Jonathan Payton donneront prochainement une résonance nouvelle à la Bataille des Sexes, un événement sportif sans équivalent.

Comètes indépendantes devenues étoiles d’Hollywood, Steve Carell et Emma Stone avaient déjà partagé l’affiche du tendre Crazy, Stupid, Love en 2011, quelques temps avant d’exploser tous les deux au regard du grand public et de l’Académie au fil d’oeuvres majestueuses telles que FoxcatcherBirdman ou La La Land. C’est justement tout pile pour la saison des Oscars que sortira Battle of the Sexes; une production type biopic so american menée par les deux comédiens, et taillée pour le succès populaire.

Bobby Riggs et Billie Jean King en 1973. 

En effet, le long-métrage du duo Valerie FarisJonathan Payton retracera l’événement sportif le plus médiatisé de l’histoire, à savoir le match de tennis entre Bobby Riggs et BJ King en 1973. Rien d’étonnant au vu du concept de la compétition concernée: il s’agissait de la deuxième rencontre d’une série historique de trois matchs nommée ‘La Bataille des Sexes‘, et la seule remportée par l’adversaire féminine. L’époque était alors au tsunami culturel entre la révolte des femmes, des afro-américains et des étudiants fatigués des décisions et engagements étatiques. Dès lors, une telle comparaison (technique, endurance, force, concentration, … mais aussi rémunération et mérite) sur le terrain a alimenté bien des débats dans les chaumières, à un moment décisif de l’évolution des moeurs sur le territoire américain.

Niveau casting, on retrouvera une horde de jolis noms du cinéma indépendant, comme Elisabeth Shue (Chasing Mavericks), Sarah Silverman (Masters of SexI Smile Back), Alan Cumming (The Good WifeX-Men 2), Wallace Langham (Ruby SparksLittle Miss Sunshine) ou encore Austin Stowell (Le Pont des EspionsWhiplash). À noter la présence surprenante de Danny Boyle à la production!

Parallèlement, c’est une véritable dream team de talents renommés qui a été rassemblée par les studios, avec Linus Sandgren (JoyAmerican Hustle) à la photographie, Mary Zophres (True GritArrête-Moi Si tu Peux) aux costumes et Pamela Martin (The Fighter) au montage, tous nominés aux Oscars par le passé.

Alors, création virevoltante et haletante sur les thèmes du sport, du féminisme et de la médiatisation, ou énième objet ciné lissé et formaté à la Hidden Figures? La réponse se dessine déjà dans la première bande-annonce du film. Le géant Fox Searchlight Pictures a fixé la sortie du film au 22 septembre 2017 aux USA, avant une sortie européenne attendue dans le courant de l’hiver.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *