FIREWATCH S’ENFLAMME ET SORT DU BOIS

Firewatch, jeu vidéo indépendant dont la direction artistique tape à l’oeil au premier regard, se dévoile et annonce sa date de sortie pour le 9 février prochain. Il va falloir guetter pour voir le bout de son nez et prendre son mal en patience.

1

Comme nous l’avions déjà annoncé dans notre dossier complet sur les jeux vidéo de type survival-horror il y a peu, le bébé de Campo Santo, jeune entreprise californienne, se fend de quelques images et d’une date de sortie officielle. On aime aussi aborder le fait que derrière Campo Santo se trouve notamment Sean Vanaman, l’auteur de la première saison du jeu vidéo The Walking Dead.

2

12

Mais ce que nous apprécions fortement avec ce titre, c’est l’aura qu’il dégage, bien qu’il ne soit pas encore sorti et qu’il constitue comme tant d’autres titres un statut de jeu indépendant, (on entend par là un énième titre s’ajoutant à une longue liste dont il faut trier tellement ils se multiplient) Firewatch dégage une vraie marque de fabrique personnelle et une atmosphère unique.

firewatch-2

firewatch_150305_05

Beautiful-Firewatch-Adventure-Game-to-Arrive-on-Linux-in-2015-457829-5

11

En effet, dans la team de TheBergerie, on apprécie les ambiances visuellement riches et le graphisme d’une manière générale, voilà donc pourquoi on attend de voir avec curiosité ce que va donner le titre. On suppose d’ailleurs que même une personne désintéressée des jeux vidéo ne restera pas indifférente face à un tel titre. Décortiquons pourquoi.

firewatch-1

Né d’un parti pris de jouer avec les textures et le seuil des ombres en cel-shading, Firewatch prend un air volontairement bon enfant cartoon pour un jeu qui semble à la fois contemplatif, mystérieux et intriguant. Il laisse place à l’exploration et la découverte tout en imposant une trame d’intrigue avec se sentiment d’être épié par une entité inconnue.

C’est là que l’aspect est intéressant car si la forme semble paraître pouponne en prenant le joueur par la main, le fond ne l’est pas du tout et le jeu dispose d’un sérieux et d’un mystère qui se cache encore bien de dévoiler sur fond de soleil couchant.

4

On apprend par le trailer que le gameplay sera constitué de Henry, un garde forestier, guidé par une femme, Delilah, sa supérieure, dont la présence est extradiégétique (c’est-à-dire qu’elle ne fait pas partie de l’action même mais nous parle à travers un talkie-walkie, externe à la narration) et guidera le joueur par rapport à la carte du jeu, celui-ci le propulsant dans un sauvage et très vaste parc national fictif du Wyoming.

5

 

Si pour l’instant le titre s’annonce comme un jeu d’aventure, il y a fort à parier qu’il puisse se révéler être également un survival, mais trop peu d’éléments peuvent conclure cette thèse pour l’instant. Fort à parier que ce titre fera parler de lui à sa sortie, prévue pour le 9 février 2016 sur PS4, Windows, Mac et Linux.

Petite cerise sur le gâteau, Firewatch devrait être jouable sur PS4 en décembre dans le cadre du PlayStation Experience.

tumblr_nlbh6jU8jo1sikueao5_1280
Mise en scène du stand d’exposition du jeu lors de la GDC 2015

7

8

9

10

poster
Affiche promotionnelle du jeu

poster2

poster4


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *