LA MUSIQUE DU DÉPRIMANCHE #06

Le dimanche est certainement le jour de la semaine le plus affreux qui soit. Voilà notre remède.

deprimanche06

Les rues sont vides, les magasins fermés et vous essayez désespérément de faire passer la gueule de bois de votre samedi soir tout en vous faisant à l’idée que demain, c’est lundi et qu’il va falloir se lever indécemment tôt pour aller travailler. C’est pour ça que chaque dimanche, TheBergerie vous propose de découvrir un morceau apaisant, un peu mélancolique mais toujours de qualité, afin de rendre le jour du seigneur moins pénible. Faites-vous couler un bain, préparez-vous un thé ou allumez-vous une clope au bord de votre balcon et montez le volume.

HELIOS – BLESS THIS MORNING YEAR

EINGYA (2006)


La dernière fois, on vous avait proposé quelque chose d’assez électro/R’n’B, alors cette semaine on change un peu de registre pour taper dans l’électro-rock/ambiant à tendance fortement progressive avec Keith Kenniff a.k.a Helios pour ce projet. Oui, ce projet, sous-entendu qu’il y en a plusieurs car Keith Kenniff est un musicien aussi productif que polyvalent puisqu’il est l’auteur de 9 albums sous le pseudo d’Helios, 8 comme Goldmund et 4 avec son vrai nom. À travers ses identités, il a pu explorer différentes manières d’aborder la musique que se soit de façon purement acoustique en utilisant uniquement des pianos ou alors plus ouvert à des sonorités numériques comme dans le morceau qu’on vous présente aujourd’hui: Bless This Morning Year.

1533830_635362799864018_199293325_n

Bless This Morning Year est une bonne démonstration de l’ensemble des capacités de composition de Keith Kenniff. Dans ce son, il a su mélanger avec brio des instruments acoustiques comme la guitare et le piano avec des sonorités électroniques et divers effets qu’il a ajoutés, notamment un reverse au début du morceau. La meilleure façon d’apprécier ce titre est certainement de vous trouver un petit coin sympa et de vous y balader en ne vous concentrant sur rien d’autre que le paysage qui vous entoure. Pour les plus flemmards, un canapé et une tasse de thé feront tout aussi bien l’affaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *