LA MUSIQUE DU DÉPRIMANCHE #33

Le dimanche est certainement le jour de la semaine le plus affreux qui soit. Comme chaque dimanche depuis maintenant déjà 7 mois, voilà notre remède en musique. Bon dimanche.

deprimanche33

Les rues sont vides, les magasins fermés et vous essayez désespérément de faire passer la gueule de bois de votre samedi soir tout en vous faisant à l’idée que demain, c’est lundi et qu’il va falloir se lever indécemment tôt pour aller travailler. C’est pour ça que chaque dimanche, TheBergerie vous propose de découvrir un morceau apaisant, un peu mélancolique mais toujours de qualité, afin de rendre le jour du seigneur moins pénible. Faites-vous couler un bain, préparez-vous un thé ou allumez-vous une clope au bord de votre balcon et montez le volume.

BRIGHT EYES – FIRST DAY OF MY LIFE

I’M WIDE AWAKE, IT’S MORNING (2005)


C’est depuis le 28e déprimanche que l’on n’avait pas lâché quelques petits soupirs sur de la folk lors d’un dimanche soir grisâtre. Du coup, on va se rattraper avec Bright Eyes, un groupe de folk-rock américain formé par Conor Oberst (front-man du groupe, nommé meilleur song-writer 2008 par le magazine Rolling Stones), Mike Mogis et Nate Walcott qui, depuis 1998, ont sorti une pétée d’albums tout aussi bons les uns que les autres.

La musique de Bright Eyes est vraiment intéressante dans le sens qu’elle arrive à basculer, dans le même morceau, d’une folk mélancolique à du rock plus mouvementé et parfois même à plonger dans quelque chose d’un peu expérimental avec des samples étranges et granuleux comme sur Touch ou Drunk Kid Catho. Si vous doutez encore des « bollocks » live de ce groupe, jetez un œil à leur performance au Late Show sur CBS, datant de quelques années!

Depuis 2009, Bright Eyes ne compte plus Conor Oberst parmi eux, ce dernier désirant se lancer dans une carrière solo. Cependant, vous pouvez toujours vous jeter les yeux fermés sur leur dernier album: le très rock The People’s Key, sorti en 2011 et qui reste très bon malgré l’absence de leur chanteur initial.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *