LA SÉLECTION OFFICIELLE DU 68ÈME FESTIVAL DE CANNES

Qui succèdera à Winter Sleep, la Palme d’Or du dernier Festival de Cannes ? Nous aurons la réponse le 24 mai prochain, en attendant, découvrez tous les films sélectionnés cette année.

À moins d’un mois de l’ouverture du 68e Festival de Cannes, qui se déroulera du 13 au 24 mai, les organisateurs, Pierre Lescure, président du Festival et Thierry Frémaux, délégué général, ont dévoilé jeudi matin la liste des films sélectionnés. Cette année, la direction du festival a reçu 1.854 films et en a retenu 49. Seize d’entre eux concourront pour la Palme d’or, mais la liste pourrait s’étoffer dans les prochains jours. Thierry Frémaux déclare:

« Il y a eu un embouteillage fin mars, avec des films arrivés il y a deux jours qu’on n’a pas eu le temps de voir. La sélection est belle et prend des risques. Il faut savoir que toute la sélection n’a pas été dévoilée jeudi. »

Pour la première fois, le festival sera présidé par un duo de réalisateurs, les frères Coen. La tête haute, le film d’Emmanuelle Bercot, avec Catherine Deneuve et Benoît Magimel, sera projeté en ouverture (deuxième film réalisé par une femme en ouverture). On vous a mis dans la liste (en rose), les bandes-annonces des films, il y en a peu pour l’instant, mais les autres devraient arriver très prochainement.

Affiche-Festival-Cannes-2015-1

On y retrouvera donc sur la Croisette, Gus Van Sant (Elephant), qui va tenter de remporter sa deuxième Palme d’or avec The Sea of Trees, où l’on verra Matthew McConaughey. Pour la quatrième année consécutive, Marion Cotillard sera présente avec Macbeth de Justin Kurzel, une nouvelle adaptation de la pièce de Shakespeare, dans laquelle elle joue avec Michael Fassbender. Dennis Villeneuve, à qui l’on doit les excellents Incendies et Prisoners, tentera lui aussi de remporter la Palme avec Sicario. S’ajoute à eux, Paolo Sorrentino, Jacques Audiard, Nanni Moretti ou encore Hirokazu Kore-eda.

Enfin, Woody Allen viendra présenter Irrationnal Man. Son nouveau long-métrage sera hors compétition tout comme Mad Max: Fury Road de George Miller et Vice Versa, le nouveau film d’animation des studios Pixar. On y verra aussi A tale of Love and Darkness, le premier film réalisé par Natalie Portman. On est content de la présence du Love de Gaspar Noé, dont nous n’avons strictement aucune nouvelle, c’est le genre de film qui donnera un peu de piquant à la sélection. Quoi qu’il en soit, le prochain Festival de Cannes s’annonce encore une fois passionnant et remplis de découvertes !

EN COMPÉTITION:

Dheepan, de Jacques Audiard
La loi du marché, de Stéphane Brizé
Marguerite et Julien, de Valérie Donzelli
Carol, de Todd Haynes
The Assassin de Hou Hsiao Hsien
Our Little Sister, de Hirokazu Kore-Eda
Mounatains May Depart, de Jia Zhang-Ke
Macbeth, de Justin Kurzel
The Lobster, de Yorgos Lanthimos
Mon roi, de Maïwenn
Mia Madre, de Nanni Moretti
Tale of Tales, de Matteo Garrone
Le fils de Saul, de Laszlo Nemes
Louder Than Bombs, de Joachim Trier
La Giovinezza, de Paolo Sorrentino
The Sea of Trees, de Gus van Sant
Sicario, de Denis Villeneuve
Chronic, de Michel Franco
The Valley of Love, de Guillaume Nicloux

UN CERTAIN REGARD:

An, de Naomi Kawase
Fly away solo, de Neeraj Ghaywan
Journey to the Shore, de Kiyoshi Kurosawa
Hrùtar, de Grimur Hakonarson
Je suis un soldat, de Laurent Larivière
The High Sun, de Dalibor Matanic
The Other Side, de Roberto Minervini
One Floor Below, de Radu Muntean
The Shameless, de Oh Seung-Uk
The Chosen Ones, de David Pablos
Nahid, de Ida Panahandeh
The Treasure, de Corneliu Porumboiu
The Fourth Direction, de Gurvinder Singh
Madonna, de Shin Suwon
Maryland, d’Alice Winocour
Alias Maria, de José Luis Rugeles Gracia
Taklub, de Brillante Mendoza
Lamb, de Yared Zeleke
Cemetery of Splendour, de Apichatpong Weerasethakul

SÉANCE DE MINUIT:

Office, de Hong Won-Chan
Amy, de Asif Kapadian
Love, de Gaspar Noé

SÉANCES SPÉCIALES:

Asphalte de Samuel Benchetrit
Oka de Souleymane Cisse
L’esprit de l’escalier de Elad Keidan
Panama de Pavle Vuckovic
Amnesia, de Barbet Schroeder
A Tale of Love and Darkness, de Natalie Portman
Une histoire de fou, de Robert Guédiguian

HORS COMPÉTITION:

Mad Max: Fury Road, de George Miller
La tête haute, d’Emmanuelle Bercot
Un homme irrationnel, de Woody Allen
Inside out (Vice-Versa), de Pete Docter et Ronaldo Del Carmen
Le Petit Prince, de Mark Osborne

semaine-de-la-critique-cannes-2015

LA SEMAINE DE LA CRITIQUE:

Les Anarchistes, d’Elie Wajeman
Degrade, de Arab et Tarzan Abunasser
Krisha, de Trey Edward Shults
Mediterranea, de Jonas Carpignano
Ni le ciel ni la terre, de Clement Cogitore
Paulina, de Santiago Mitre
Sleeping Giant, de Andrew Cividino
La Tierra y la sombra, d’Augusto Cesar Acevedo
Les Deux Amis, de Louis Garrel
Coin Locker Girl, de Han Jun-hee
La Vie en Grand, de Mathieu Vadepied

bg4

LA QUINZAINE DES RÉALISATEURS:

L’Ombre des femmes, de Philippe Garrel
Trois souvenirs de ma jeunesse, d’Arnaud Desplechin
Les Mille et une nuits, de Miguel Gomes
A Perfect Day, de Fernando León de Aranoa
Allende mi abuelo Allende, de Marcia Tambutti
Les Cowboys, de Thomas Bidegain
El abrazo de la serpiente, de Ciro Guerra
Fatima, de Philippe Faucon
Gokudo Daisenso (Yakuza Apocalypse : The Great War of the Underworld), de Takashi Miike
Green Room, de Jeremy Saulnier
Much Loved, de Nabil Ayouch
Mustang, de Deniz Gamze Ergüven
Peace to Us in Our Dreams, de Sharunas Bartas
Songs My Brothers Taught Me de Chloé Zhao
Efterskalv (The Here After), de Magnus von Horn
Le Tout Nouveau Testament, de Jaco Van Dormael
Dope, de Rick Famuyiwa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *