LE RÉALISATEUR DE « THE LOBSTER » TEASE SON NOUVEAU FILM

Après Canine et The Lobster, Yorgos Lanthimos va vous plonger avec The Killing of a Sacred Deer (Mise à Mort du Cerf Sacré) dans des abîmes de frayeur, d’admiration et d’incompréhension.

Acclamé il y a deux ans pour la fable dystopique et absurde The Lobster, le réalisateur grec a fait son retour au Festival de Cannes pour présenter en compétition officielle Mise à Mort du Cerf Sacré, duquel il est reparti avec le Prix du meilleur scénario. La projection de ce drame familial inspiré du mythe d’Iphigénie avec Nicole Kidman et son acteur fétiche Colin Farrell, a suscité aussi bien des applaudissements que des huées et surtout beaucoup de perplexité face à un film dérangé qui atteint presque des niveaux kubrickiens de froideur et de précision.

Le cinéaste grec raconte ici l’histoire de Steven (Colin Farrell), brillant chirurgien marié à Anna, ophtalmologue respectée. Depuis quelques temps, Steven a recueilli Martin (Barry Keoghan, qu’on a pu voir dans Dunkerque), jeune homme qui a récemment perdu son père suite à une opération compliquée des mains du chirurgien, alors ivre. Sauf que l’adolescent devient de plus en plus menaçant, poussant le chirurgien sans histoire à commettre l’impensable…

Récit cynique, réalisation oppressante, tension aveugle, Mise à mort du cerf sacré est une œuvre particulièrement fascinante, dérangeante et hypnotique. À voir dès le 1 novembre prochain au cinéma!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *