JUILLET 1970: HARLEM VU PAR JACK GAROFALO

En juillet 1970, le photographe français Jack Garofalo a passé six semaines dans le quartier d’Harlem à photographier ses habitants et son atmosphère si particulière.

Jack Garofalo (1923-2004) était un photographe de rue connu pour le magazine Paris Match. L’été de 1970, il a passé tout son temps à photographier la vie trépidante de Harlem, un quartier qui a été l’objet d’une crise existentielle à l’époque.

Dans les années 1960, un grand nombre de résidents ont quitté Harlem pour les quartiers du Queens, de Brooklyn et du Bronx, à la recherche de meilleures écoles, d’amélioration du logement et pour avoir un sentiment de sécurité. Certains sont restés parce qu’ils ne pouvaient pas sortir, tandis que d’autres sont restés parce qu’ils le voulaient. Mais malgré les difficultés, le quartier était un endroit indéniablement dynamique comme on peut le voir sur ses magnifiques photos.

Garofalo nous amène donc 40 ans en arrière dans un endroit que vous n’avez jamais vu et que vous ne reverrez plus jamais (sauf si vous étiez là-bas en 1970). Harlem fait aujourd’hui partie de ces quartiers « gentrifiés » de New-York où une nouvelle population côtoie celle qui habite là depuis des décennies. Ce qui veut dire que Harlem était anciennement un ghetto afro-américain défavorisé et qu’aujourd’hui, le quartier est reconquis par les classes aisées qui le rénovent et se l’approprient.

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO

HARLEM: THE GHETTO


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *