LES PROJETS FERROVIAIRES FUTURISTES

Paul Priestman, designer chez Priestmangoode, a dessiné les TGV du futur. En effet, dans l’un de ses projets, Moving Platforms, des rames serviraient à rejoindre les voitures de trains plutôt que de les attendre au quai.

Moving_platforms_connection

L’idée est loin d’être anodine puisque les trains perdent un temps considérable à accélérer et ralentir en gare. Ce système permettrait d’accroître la cadence et de libérer les flux ferroviaires.

Si le concept a de quoi séduire sur le papier, on est loin de voir arriver un tel système tant il faudrait repenser les infrastructures en profondeur pour le réaliser. Mais les systèmes ingénieux arrivent souvent à maturité quand ils suscitent assez d’intérêt pour des investisseurs et proposent une réelle innovation profitable à la société.

Moving_platforms_interior

On en profite pour vous présenter l’un de ses autres projets, le train Mercury, où le designer des célèbres rames Vigrin Pendolino propose un fuselage proche de l’idée du Concorde, très rapide mais aussi moderne, luxueux et classieux. Il est convaincu que la Grande-Bretagne possède un très bon potentiel en vision du transport en commun comme l’était le Concorde avant sa chute mais regrette que le parc actuel du pays reste en deçà de ses ambitions d’époque. Il est convaincu que le Mercury saura rouler dans le sillon des célèbres icônes britanniques comme le Spitfire, la Rolls Royce, ou encore le mythique bus Routemaster.

L’appareil permettrait d’avoir une empreinte carbone encore plus réduite qu’avec les TGV actuels grâce à ses matériaux spécifiques. Il mesurerait 400 mètres et talonnerait dans les 362km/h.

Mercury_train_exterior_3

Mercury_train_21

Mercury_train_interior_2

Mercury_train_interior_1


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *