LES SALARYMEN VOLANTS DE YUKI AOYAMA

Les « salarymen », c’est le nom qui est donné aux employés de bureaux japonais. Une photographe japonaise a décidé de dissiper les stéréotypes autour de leur image.

Les salarymen sont connus pour être des bosseurs: ils font tout pour garantir une qualité de vie à leur famille, se démènent pour faire un travail parfait et n’ont parfois même pas le temps de rentrer pour voir leurs femmes et leurs enfants. La photographe japonaise Yuki Aoyama a décidé de briser le sérieux et la déprime autour de ces businessmen qui ne sont pas dans la mouise autant que les stéréotypes issus des reportages sur le Japon veulent nous le faire croire.

Pour cette série intitulée « Solaryman » (combinaison du mot salaryman et ciel en japonais), la photographe a décidé d’immortaliser ces pères de famille aux côtés de leur fille immobile, en les faisant sauter tout en prenant de poses éclatantes.

Compilées dans un livre, le résultat est la preuve que ces hommes d’affaires peuvent également être drôles et briser les codes de leur milieu respectif à l’aide de l’humour.

th__IGP1868

th__IGP1911

th__IGP2499

th_IMGP1873

th_IMGP3413

th_IMGP3436

th__IGP2519

th__IGP2724

th__IGP2742

th__IGP2766

th_IMGP1819

th_IMGP1844


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *