nOW! 🎬 [25.10.17] – AU REVOIR LÀ-HAUT, LOGAN LUCKY, THOR

Dans notre nouvelle rubrique nOW!, on se penche sur les sorties du jour et nous vous conseillons le meilleur de ce que le cinéma propose. En manque d’inspiration? Voici notre sélection des films à voir cette semaine!

Désormais, tous les mercredis (jour de sortie officielle des films) nous faisons le point et sélectionnons les œuvres de la semaine qui méritent d’être vues. Vous retrouverez les réalisateurs confirmés, les valeurs montantes et de nombreuses découvertes. Ce mercredi, la rédaction a été attirée par l’amitié entre deux rescapés des tranchés, une comédie de braquage par Steven Soderbergh, un film hongrois et le retour du fils d’Odin.

AU REVOIR LÀ-HAUT

Acteur, réalisateur et scénariste, Albert Dupontel s’est lancé dans l’adaptation audacieuse du roman Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre, prix Goncourt en 2013. Après cinq films « comico-névrotiques », le papa de Bernie signe une satire mordante sur notre époque actuelle en nous faisant partager la vie de deux soldats qui ont survécu à la Première Guerre mondiale (dont l’un est défiguré). On y retrouve Niels Arestrup, Laurent Lafitte et le jeune acteur argentin, Nahuel Perez Biscayart, vu récemment dans 120 battements par minute de Robin Campillo, et qui est définitivement LA révélation de l’année. Au revoir là-haut est une petite merveille où l’art, l’humour et la réflexion foisonnent. Un film sur le jeu des masques qui donne l’un des projets français les plus réjouissants de de cette fin d’année 2017!

LOGAN LUCKY

À 26 ans, il est devenu le plus jeune metteur en scène à avoir été honoré par une Palme d’or au Festival de Cannes – c’était en 1989 pour Sexe, mensonges et vidéo. Il y a quatre ans, après une excursion à la télé avec la réalisation de l’excellente série The Knick, Steven Soderbergh avait annoncé ne plus vouloir réaliser de films pour le grand écran (il ne supportait plus les contraintes du système hollywoodien). Il est revenu sur sa décision et effectue aujourd’hui un come-back très réjouissant avec Logan Lucky. Incarné par Channing Tatum, Adam Driver et Daniel Craig, le cinéaste américain filme le casse du siècle par une bande de bras cassés voués à l’échec. Un polar drôle et inspiré avec un casting haut de gamme.

ON BODY AND SOUL

Ours d’or au dernier Festival de Berlin, On Body and Soul (Corps et âmes, en français) dégage une puissance fascinante avec son univers sorti de nulle part. On y suit Endre, directeur d’un abattoir qui rêve chaque nuit qu’il est un cerf et qu’il court au côté d’une biche dans une forêt enneigée (wtf, oui). Il ne se doute pas que sa nouvelle collègue, Maria, une jeune blonde curieusement rigide, fait le même rêve que lui. Un jour, par un hasard tiré par les cheveux d’un scénario ô combien original, les deux collaborateurs prennent conscience du phénomène extraordinaire qui les relie. Subjugués, ils s’efforcent de se rapprocher… Réalisée par l’hongroise Ildiko Enyedi, Corps et âme est un mélange subtil entre entre conte fantastique et romantisme burlesque.

THOR: RAGNAROK

Le Dieu du Tonnerre revient dans un space opera à la démesure complètement assumée, et au casting sensationnel (Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Mark Ruffalo, Cate Blanchett, Idris Elba, Jeff Goldblum, …). Chiens géants, valkyries bad-ass et duels de gladiateurs: le cinéaste néo-zélandais Taika Waititi (Hunt for the Wilderpeople) embrasse la nouvelle direction comique des films Marvel et délivre un divertissement pop coloré, décomplexé et rafraîchissant. All Hail! (→ critique)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *