PETIT FANTÔME – LE SPECTRE D’UN LENDEMAIN

Signé chez Because Music, Petit Fantôme n’est plus le même depuis son tout premier EP, publié il y a six ans. L’homme nous revient transformé par la vie, et prêt à ne faire qu’un avec ses démons.

C’est l’un des retours les plus excitants de la rentrée 2017 pour la scène indie francophone: Petit Fantôme (ex-Frànçois & the Atlas Mountains et Crane Angels) a grandi, appris, et arpentera les routes de France pour défendre ses nouveaux titres en festival tout au long de l’été, avant l’annonce toute prochaine d’une date parisienne en salle pour la rentrée. Heureusement pour les plus impatients d’entre nous, deux extraits studio sont déjà disponibles. Au programme: un florilège de nappes mélodiques et poétiques, qui retentissent comme un second souffle initiatique pour l’auteur de l’EP Yallah en 2011.

Après avoir révélé le titre Ma Naissance (en écoute ci-dessus), l’artiste polymorphe nous offre le clip de Libérations Terribles, premier single extrait de son album Un Mouvement Pour le Vent, dont la sortie est prévue le 22.09.17. Parfaitement fidèle à l’atmosphère musicale du bonhomme, la vidéo reprend librement le clip de Mercy Seat du groupe 80’s Ultra Vivid Scene, au sein duquel se trouvait un certain Richard Melville Hall, aka MOBY. Et oui, Petit Fantôme a encore bien diggé, pour notre plus grand plaisir.

Impossible d’y échapper: le morceau est un pur titre de rock psyché aux guitares lancinantes et aux accents shoegaze; parfaite mise en bouche de ce nouvel album composé loin de Paris, à Bayonne, ville où s’est établi Pierre. Multi-instrumentiste et compositeur prolifique à la Mac DeMarco, Petit Fantôme se présente, humblement (et en contraste avec son nom de scène), comme un membre passionnant de la riche scène rock française actuelle. Qu’importe la modestie, il nous est ici bien difficile de le contredire.

Au final, c’est lui-même qui en parle le mieux: “Inspiré par le film « Rois et Reine » de Desplechin, un réalisateur que j’apprécie, cette chanson est une sorte de catharsis qui libère la douleur par la parole et vise en fond la plénitude que chaque kiffer de la life tente d’atteindre. Longue  vie et prospérité. MUXU! (bisou en basque).

Après un passage remarqué au festival We Love Green début juin, Petit Fantôme sera présent, entre autres, au MIDI Festival, à La Route du Rock, au Hog Hog Festival ainsi qu’au Levitation à la rentrée. Pour la peine, on replonge avec plaisir dans Stave, son excellente première mixtape sortie en 2013!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *