REN HANG: LE JEUNE PHOTOGRAPHE CHINOIS S’EST SUICIDÉ

Le jeune prodige chinois s’est suicidé à 29 ans. Un artiste qui avait fait de la provocation une arme poétique. Le choc dans le monde de l’art est à la mesure de sa folle liberté.

Ren Hang, né en 1987, s’est suicidé ce 24 février 2017. Artiste majeur de la photographie contemporaine chinoise, depuis quelques années, il menait une réflexion sur la nudité et l’érotisme en photographiant des corps entremêlés, des jambes poilues, des pénis en érection, des tétons, des sexes féminins, bref des corps dans tous les sens. Il laisse derrière lui une œuvre majeure composée de clichés argentiques d’une beauté pure et bouleversante.

Reconnu sur la scène internationale pour son style unique, Ren Hang n’était cependant pas apprécié de tous, et encore moins du gouvernement chinois. Ses photos ayant été jugées controversées, à la « limite de la pornographie » au regard des officiels chinois qui n’autorisent pas la nudité en public dans le pays, le photographe avait notamment été arrêté et ses photos censurées.

Ses photographies resteront aussi controversées que charmeuses: « J’aime prendre mes modèles en photo parce ce sont mes amis et qu’ils me font confiance, ce qui me permet d’être plus détendu; travailler avec des étrangers me rend nerveux », avait-il déclaré au magazine Vice. « Les idées politiques exprimées dans mes images n’ont rien à voir avec la Chine. C’est la politique chinoise qui veut s’introduire dans mon art. Une de mes expositions a déjà été annulée par le gouvernement chinois pour suspicion de sexe ».

Une chose est sûre, le monde de l’art contemporain vient de perdre une perle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *