Archives du mot-clé japonais

TAKESHI KITANO: TROIS DE SES FILMS RESTAURÉS EN HD

Kids Return, Hana-bi et L’Été de Kikujiro sont certainement les films les plus emblématiques de la carrière de Takeshi Kitano. Et si vous ne les avez pas encore vus, c’est le moment pour.
Lire la suite


JADEN SMITH: HÉROS D’ANIME JAPONAIS SUR NETFLIX

Les mangas et la japanimation sont devenue tendance sur le net depuis quelques temps et aussi de plus en plus revendiqués dans le milieu du hip-hop par exemple. En bref, c’est la mode et Ezra Koening et Jaden Smith l’ont bien compris.
Lire la suite


JAEHO PARK: PENSER L’AFFICHE, AUTREMENT [CORÉE DU SUD]

Diplômé de l’Université de Kangwon et basé à Séoul, le graphiste sud-coréen Pygmalion réinvente les posters de films avec des créations originales d’une pureté saisissante. Présentation illustrée.
Lire la suite


BOILER ROOM X TAICHI KIMURA: LA JEUNESSE SOMBRE DE TOKYO

Tokyo, capitale du pays du Soleil Levant. Lorsque l’on évoque cette ville en Occident, elle est le stéréotype de l’univers manga, geek et technologique. Une image que le réalisateur Taichi Kimura associé à Boiler Room vient briser.
Lire la suite



NARUTO NEXT GENERATION: LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ

Si vous pensiez en avoir fini avec Naruto, détrompez-vous, car Masashi Kishimoto et le Weekly Shonen Jump semblent être prêts pour un deuxième round. Les ninjas de Konoha seront bientôt de retour.
Lire la suite


GODZILLA EST DEVENU CITOYEN JAPONAIS

Âgé de 61 ans, le monstre le plus célèbre du cinéma japonais est devenu officiellement citoyen du pays du Soleil Levant résidant à Shinjuku, un des arrondissements de Tokyo.

gozilla

Depuis le 10 novembre 1954, le monstre culte de la culture nippone est apparu pas moins de 28 fois sur grand écran. À chaque fois d’ailleurs, le monstre préhistorique détruit la ville dans laquelle il se trouve, dont trois fois Shinjuku.

Godzilla s’est vu remettre officiellement ses papiers de citoyen à l’occasion de l’ouverture du cinéma Toho, du nom du studio à l’origine de la franchise. Par la même occasion, le monstre est également devenu ambassadeur de Shinjuku. Pour fêter l’évènement, 3000 copies des papiers de Godzilla ont été distribués gratuitement aux premières personnes arrivées à la mairie.

papier-identité-gojira-810x1080

 


LES JAPONAIS ET LA BRANLETTE KARAOKÉ

On savait les japonais créatifs dès qu’il s’agissait de jeux télévisés, on les sait aussi un peu chelous en matière de fantasmes sexuels et on sait qu’ils aiment chanter. Combo absolu.

Les vidéos ont commencé à faire le tour d’internet, vous les avez peut-être même déjà vues. Sur une chaîne du câble pour adultes, est diffusée la version japonaise de Killer Karaoké, cette émission américaine où le but est de chanter une chanson quoiqu’il arrive. Au pays du Soleil Levant, le concept est plus « simple » : chanter tout en se faisant astiquer le manche par une jeune et jolie demoiselle. Le but? Tenir le plus longtemps possible avant l’éjaculation… bref, le jeu parle de lui-même. On s’y inscrit?


LES SALARYMEN VOLANTS DE YUKI AOYAMA

Les « salarymen », c’est le nom qui est donné aux employés de bureaux japonais. Une photographe japonaise a décidé de dissiper les stéréotypes autour de leur image.

Les salarymen sont connus pour être des bosseurs: ils font tout pour garantir une qualité de vie à leur famille, se démènent pour faire un travail parfait et n’ont parfois même pas le temps de rentrer pour voir leurs femmes et leurs enfants. La photographe japonaise Yuki Aoyama a décidé de briser le sérieux et la déprime autour de ces businessmen qui ne sont pas dans la mouise autant que les stéréotypes issus des reportages sur le Japon veulent nous le faire croire.

Pour cette série intitulée « Solaryman » (combinaison du mot salaryman et ciel en japonais), la photographe a décidé d’immortaliser ces pères de famille aux côtés de leur fille immobile, en les faisant sauter tout en prenant de poses éclatantes.

Compilées dans un livre, le résultat est la preuve que ces hommes d’affaires peuvent également être drôles et briser les codes de leur milieu respectif à l’aide de l’humour.

th__IGP1868

th__IGP1911

th__IGP2499

th_IMGP1873

th_IMGP3413

th_IMGP3436

th__IGP2519

th__IGP2724

th__IGP2742

th__IGP2766

th_IMGP1819

th_IMGP1844