Archives du mot-clé western

CINQ BONNES RAISONS DE REGARDER « WESTWORLD »

Dernière série phénomène de la chaîne HBO, Westworld est considérée comme le nouveau Game of Thrones. Pourquoi ? Voici nos idées pour répondre à la question, garanties sans spoiler…
Lire la suite


TOP: LES MEILLEURS FILMS DE 2016

2016 est finie, et de nombreuses images illuminent encore nos souvenirs cinéphiles. Ces derniers mois nous ont offert beaucoup, et nous les en remercions. Voici notre hommage à nous.
Lire la suite


LES SEPT MERCENAIRES: DENZEL, ETHAN ET LES AUTRES

Après Quentin Tarantino (Django Unchained) et les frères Coen (True Grit), c’est au tour d’Antoine Fuqua de proposer sa relecture du western avec une adaptation all stars des Sept Mercenaires.
Lire la suite


TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR ‘THE HATEFUL EIGHT’

The Hateful Eight est l’un des films les plus attendus de 2016 et malgré qu’il ne soit même pas sorti, on peut déjà y voir quelques petits clins d’œils et autres références.
Lire la suite


JANE GOT A GUN: LE TRAILER AVEC NATALIE PORTMAN

Natalie Portman fait son grand retour sur le grand écran et nous présente enfin la bande-annonce de son nouveau film intitulé Jane Got A Gun, un western post-moderne.
Lire la suite


THE HATEFUL EIGHT: LES PREMIÈRES IMAGES

C’est l’un des films les plus attendus de l’année, The Hateful Eight se dévoile dans une série de photos consacrées au magazine Entertainment Weekly.

Comme à chaque fois, Quentin Tarantino frappe fort avec ses films. Après le succès de Django Unchained, Quentin nous a préparé un Western avec un casting de folie. On retrouve Samuel L. Jackson, Tim Roth, Michael Madsen, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh, Bruce Dern, Walton Goggins et Demian Bichir. La plupart ont déjà pu travailler avec le réalisateur dans ses anciens films, une valeur sûre quand on connaît le talent de ces acteurs.

quentin

Les photos nous montrent l’ensemble du casting et présentent une ambiance hivernale qui régnera dans ce nouveau western, avec des séquences qui se dérouleront dans la neige et dans un chalet. Quoiqu’il en soit on ne peut que faire confiance au maître qui réalise son neuvième long-métrage en solo. Pour rappel, le synopsis du film qui sortira en fin d’année:

« The Hateful Eight se déroule une dizaine d’années après la Guerre de Sécession, à bord d’une diligence parcourant le Wyoming. Ses passagers ? Un chasseur de primes, John Ruth, et sa prisonnière Daisy Domergue, qui se dirigent vers la ville de Red Rock où Ruth est connu comme ‘Le Pendu’. Son but ? Que Domergue soit jugée. Au cours du chemin, ils rencontrent deux étrangers: le Major Marquis Warren, un ancien soldat noir devenu un chasseur de primes qui a mauvaise réputation et Chris Manninx, un renégat du sud qui se prend pour le nouveau shérif. Se perdant dans la tempête, Ruth, Domergue, Warren et Mannix trouvent refuge chez Minnie’s Haberdashery, un lieu d’accueil pour voyageurs sur le chemin d’une montagne. Arrivés sur place, ils ne sont pas accueillis par le propriétaire, mais par quatre visages inconnus: Bob, qui garde les lieux pendant que le gérant rend visite à sa mère, est entouré par Oswaldo Mobray, le bourreau de Red Rock, mais aussi le cow-boy Joe Cage et le Général de l’armée des Confédérés Sanford Smith. Coincés là à cause du blizzard, nos huit voyageurs prennent peu à peu conscience qu’ils n’atteindront peut-être pas Red Rock, après tout… »

En attendant la bande-annonce, voici la couverture du magazine et une première série de photos.

ew1363cvr-cover-post

hateful_01

THE HATEFUL EIGHT

THE HATEFUL EIGHT

hateful_002

THE HATEFUL EIGHT

THE HATEFUL EIGHT

THE HATEFUL EIGHT

THE HATEFUL EIGHT

hateful_02

hateful_00 (12)

hateful_00 (2)

hateful_00 (1)

hateful_8 (1)

THE HATEFUL EIGHT

THE HATEFUL EIGHT

hateful_00 (3)


UNE SCÈNE DE DJANGO UNCHAINED CHOQUE ENNIO MORRICONE

En 2013, Ennio Morricone a vu ses propos détournés concernant ses critiques faites à Quentin Tarantino. Cette fois, il avoue qu’une scène de Django Unchained l’a choqué.

Pour rappel, Ennio Morricone compositeur et chef d’orchestre italien, réputé notamment pour ses musiques de films, avait dit à Quentin Tarantino qu’il n’utilisait pas très bien les musiques dans ses films, au point même qu’il ne voulait plus travailler avec lui. Des propos qui ont été bien évidemment déformés et que Morricone à soulevé chez Entertainment Weekly:

« Ce que j’ai vu au sujet de mes déclarations sur Quentin Tarantino est faux. C’est une lecture partielle de mes pensées. Les gens ont été privés du vrai sens de mes phrases. Mes mots semblent choquants… Ça m’a beaucoup tracassé. (…) J’ai un grand respect pour Tarantino, comme je l’ai dit à plusieurs reprises. Je suis heureux qu’il ait choisi ma musique, c’est un signe de fraternité artistique. La seule chose que j’ai dite, c’est que le choix de Tarantino de prendre plusieurs morceaux de musique très différents dans un même film rend le tout pas toujours très harmonieux avec l’ensemble du travail. »

Mais aujourd’hui, Ennio Morricone a déclaré au magazine Esquire qu’une scène l’avait dérangé:

« Dans Django Unchained, il y a une séquence où un chien attaque et mange un homme. C’était trop. J’ai envoyé un message à Quentin pour lui dire qu’il allait trop loin ».


LA PREMIÈRE BANDE-ANNONCE DE SLOW WEST

Découvrez la première bande-annonce de Slow West, un western mettant en vedette Michael Fassbender (X-Men, 12 Years a Slave) et Kodi Smit-McPhee (La Planète des singes: l’affrontement). Le film a reçu le Grand Prix lors du dernier Festival de Sundance.

slow west affiche poster fassbender

Slow West nous emmènera au 19ème siècle aux États-Unis, il y sera question d’un jeune homme de 17 ans (Kodi Smit-McPhee) qui va partir à la recherche de la femme qu’il aime, accompagné d’un mystérieux voyageur prénommé Silas (Michael Fassbender), qui lui est poursuivi par un hors-la-loi acharné (Ben Mendelsohn). On y trouvera aussi Caren Pistorius et Rory McCann (Game of Thrones).

C’est le premier film du réalisateur néo-zélandais John Maclean dont on apprécie déjà son étrange atmosphère et sa photographie plutôt alléchante. Il devrait débarquer aux États-Unis d’ici la fin d’année et encore aucune date n’a été annoncée pour l’Europe. On vous laisse découvrir les premières images.


STATION HORIZON: LA NOUVELLE SÉRIE SUISSE

Pour sa nouvelle série, la chaîne RTS a posé ses valises dans la Vallée du Rhône, en Valais, en Suisse. Cette nouvelle comédie dramatique à la sauce western moderne met en lumière une communauté de bikers dont l’univers gravite autour d’une station-service reçue en héritage.

Des airs de country, des bikers, un motel et des codes d’Amérique redneck. Autant d’éléments qui nous plongeront dans l’inattendu « Station Horizon » dès le 28 février prochain sur la chaîne de la Radio Télévision Suisse Romande.

frg

Annoncée discrètement dans une feuille de route par sa production en juin dernier, la série vient d’être annoncée en grande pompe pour février en dévoilant les premières images.

Le pitch nous raconte qu’après 25 ans d’absence, Joris revient à Station Horizon, la terre de sa jeunesse, pour honorer son père décédé récemment. Alors qu’il n’est que de passage, Joris débarque au milieu d’une poudrière: son rival de jeunesse, Raymond Héritier, s’est mis en tête de racheter la station-service de son père, dernier obstacle d’un projet de construction d’autoroute. Joris décide de rester et va enclencher une série d’événements qui vont l’obliger à se confronter aux démons de son passé.

Pour ne rien vous cacher, le peu qu’on a pu voir nous a plutôt bluffés et beaucoup surpris. Il faut avouer que rares sont les occasions de voir de telles mises en scène dans l’audiovisuel en Suisse. On est, pour le coup, très enthousiastes quant à la suite des péripéties qui vont alimenter cette série 100% helvétique, mais calquée sur un idéal d’une société américaine assez barrée.

Pour l’heure, la série se fend d’un trailer vraiment sympathique qui a de quoi extasier plus d’un fan de l’american way of life. Avec de grands espaces, des motards et une nature sauvage, les protagonistes de la communauté suisse fantasment d’un ailleurs, mais se retrouvent confrontés à une situation très locale, inhérente à une problématique universelle: la défense d’un patrimoine. Une comédie dramatique qui sent bon l’essence et la crasse avec un assaisonnement d’humour et d’humanité.

Produite par la société Jump Cut Production et en partenariat avec la télévision suisse, la série de 7 épisodes signée des réalisateurs Romain Graf et Pierre-Adrian Irlé sera diffusée à l’antenne le 28 février 2015. On a vraiment hâte de découvrir ça!