UN JUSTICIER MASQUÉ CLEANE LES RUES DE LONDRES

En Angleterre, un homme mystérieux fait la une dans la presse depuis peu. La raison? Il semblerait qu’il se soit lancé dans une lutte contre le crime à l’aide d’un masque et de ses poings.

bromley-batman-vrai-super-heros

Tout a commencé le 10 juin dernier, lorsque The Evening Standard a reporté qu’un héros masqué en tenue de combat s’est jeté à la rescousse d’un businessman qui allait se faire agresser par un gang armé au couteau dans le sud du Grand Londres, à Bromley. Dès lors la presse et les médias britanniques l’ont baptisé le « Bromley Batman ».

La victime du nom de Ken (il a préféré rester anonyme) se baladait dans Martin’s Hill lundi soir lorsque les voyous ont tout à coup débarqué pour lui demander son téléphone et son porte-monnaie. « J’ai pensé que j’étais littéralement fini. » raconte-t-il. « Là, de nulle part, un homme d’environ 1m80, habillé avec un pantalon style de combat, un haut moulant et un masque noir leur a foncé dessus. »

Daredevil, c’est bien toi?

bromley-batman-daredevil-real-life-superhero-england

« Il a projeté le plus grand de mes assaillants sur le sol, qui a sûrement dû avoir le souffle coupé. Puis il a attrapé l’un des deux autres et l’a jeté sur l’autre, et les a poussés dans une haie pleine d’épines, ils ont les deux crié de douleur. »

« À vrai dire, ça m’a terrorisé, tout comme les jeunes voyous qui ont essayé de me planter l’ont été. »

Ken n’a fait que penser à sa famille et s’il s’en sortirait vivant à ce moment-là, c’est pourquoi il veut depuis retrouver le justicier pour qu’il puisse le remercier personnellement. Il a ajouté que cet homme mystérieux, le « Bromley Batman », a sûrement décidé de cleaner Bromley, un endroit qu’il a qualifié de « terrible endroit pour se balader le soir ».

Mais l’affaire ne s’arrête pas là, suite à un appel à témoins, un jour plus tard, le journal rapporte que deux autres personnes ont croisé la route de ce qui semblerait être le même bienveillant, pas loin de Bromley, à Penge et Lewisham.

La premier témoin est une femme qui, à nouveau, a préféré rester anonyme pour ne pas inquiéter sa famille, elle a raconté qu’un jeune skinhead l’a agressée près de la gare de Lewisham DLR il y a environ 4 mois. Son assaillant a grogné et lui a arraché son sac avec une telle force qu’elle ne put réagir. Puis, alors qu’il avait réussi à s’enfuir avec le sac, un grand homme masqué, mais avec une barbe apparente, est apparu dans l’ombre et l’a fait trébucher en récupérant le sac de la victime.

La victime pense que son sauveteur à la barbe « bien soignée » devait avoir la trentaine. Ce dernier lui a dit ceci avec une voix grave en lui remettant son sac: « Faites en sorte que ça n’ait jamais lieu à nouveau ».

ninja-turtles-england

Puis, un homme qui rentrait chez lui aux alentours de Penge a vu le mystérieux héros en action alors qu’il réglait le cas de deux ivrognes qui s’en prenaient à un groupe de jeunes hommes. Son témoignage nous signale que le justicier aux allures de ninja pourrait être un expert en arts martiaux…

« Une nuit, il y a quelques semaines, je rentrais à la maison après une soirée avec des potes. Deux gars bourrés étaient en train de frapper avec poings et pieds d’autres gars. De ce que j’ai entendu au loin, c’était au sujet d’argent, d’une dette. Là, un grand gars est arrivé en courant, habillé tout en noir, le visage masqué. »

« Il a attrapé l’un des deux en l’attaquant et lui a foutu une sorte de clé ninja. Il l’a jeté sur l’autre gars, tout en lui tordant le bras. Les deux victimes se sont enfuies comme des dingues et avec les deux assaillants à terre, le gars masqué n’a pas tardé à s’en aller très rapidement lui aussi. »

« Mes potes ont dit que j’étais fou quand je leur ai dit ce que j’avais vu, mais je sais que c’est arrivé. » conclut-il.

Contactée, la police a déclaré n’avoir reçu aucun témoignage concernant ce justicier masqué qui s’est lancé à l’attaque des criminels dans les rues de Londres. Mais le « Bromley Batman » n’a pas tardé à sortir de l’ombre, une semaine plus tard après les différents articles à son sujet, pour demander à ce que la presse l’appelle désormais « The Shadow ».

Après que les témoignages se soient multipliés, The Evening Standard a été contacté par le justicier himself. En les contactant anonymement il a déclaré qu’il était fatigué de voir des crimes impunis dans les rues et qu’il enfilé le masque pour réparer ces torts.

« Je veux juste faire une différence et laisser un monde un poil meilleur derrière moi pour les générations à venir. » Il a ajouté dans son mail: « J’en ai eu marre de voir le crime régner aux infos et dans les journaux sans voir qui que ce soit réellement vouloir s’avancer pour aider ceux qui en ont besoin. »

Puis, il a donc conclu par demander à ce qu’on l’appelle The Shadow comme le fameux héros pulp apparu la première fois entre les années 30 et 40. « Lorsque j’étais un jeune garçon, j’ai toujours aimé The Shadow, donc si je dois avoir un nom, il n’y a que celui-là qui fait sens. »

the-shadow-england-vigilante-real-life-superhero

Le héros barbu, qui d’après ce qu’on raconte aurait commencé sa guerre contre le crime il y a trois ans, a également contacté le News Shopper pour délivrer un message à tous les potentiels criminels:

« Je vous demande d’y penser à deux fois avant d’agir sur la vie de quelqu’un. Vous ne faites pas que mentalement ou physiquement blesser une personne à vie, vous touchez les familles et ses chers. »

The Shadow a ajouté: « Avec mon histoire qui a fait le tour du monde, je commence maintenant à voir des répercussions positives, à savoir que les gens savent que quelqu’un veille sur eux. Et j’espère inspirer les gens à cesser de rester en retrait quand les autres sont dans des situations désespérées. »

De Zorro à Batman, en passant par Daredevil et les Tortues Ninjas, ou même Kick-Ass, tous ces héros masqués qui combattent le crime une fois la nuit tombée habitent depuis maintenant longtemps notre imaginaire. Mais aujourd’hui, clairement inspiré par ces personnages, quelqu’un fait réellement régner l’ordre dans les rues malfamées de Londres, ce n’est plus de la fiction et ça semble fonctionner. Folie pure ou moralement insensé, que pensez-vous de la croisade de The Shadow contre le crime? Mais surtout, croyez-vous en son existence? On a personnellement très envie.

Plus d’informations et de détails disponibles sur The Standard Evening.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *