CARACAL: LE DEUXIÈME ALBUM DE DISCLOSURE

Après avoir marqué la musique électronique en 2013 avec Settle, leur premier album, Disclosure est de retour avec un deuxième projet. Intitulé Caracal, plusieurs titres ont déjà été dévoilés.

disclosure

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Disclosure est un groupe britannique composé des frères Howard et Guy Lawrence. Âgés seulement de 21 et 24 ans, ce nouveau projet confirme tout leur talent et prouve qu’ils ont encore des choses à montrer. Ils avaient déjà fait fort en 2013 avec Settle, leur premier album qui enchaînait les tubes les uns après les autres (Latch, White Noise, When A Fire Starts To Burn). Le 1er mai dernier, Disclosure fait son comeback et lâche le premier extrait du disque, « Bang That », qui a reçu des avis mitigés de la part des fans et qui finalement, figure dans les bonus. Vient ensuite, Holding On, un tube parfaitement maîtrisé en collaboration avec le jazzman Gregory Porter, où on retrouve entièrement tout ce qui caractérise le duo britannique.

Après ces deux extraits, il fallait bien évidemment renouveler la chose avec Sam Smith, qui nous avait pondu l’un des meilleurs morceaux en 2013 avec Latch. Ce nouveau tube en puissance s’intitule Omen et a beaucoup souffert de la comparaison avec Latch. C’est vrai qu’il est nettement en dessous du premier titre, mais reste tout de même de qualité.

Pour la suite, Disclosure a sorti deux clips en silhouettes, l’un avec Kwabs, connu pour l’excellent Walk, et l’autre avec LION BABE. Deux morceaux qui nous montrent la progression du travail des deux frères et qui continuent de nous faire danser.

Récemment, ils ont dévoilé Jaded, le dernier extrait sur lequel Howard est au micro et s’en prend contre toute attente aux producteurs musicaux vieillissants qui s’accrochent à leur gloire en ayant recours sans le dire à de petits jeunes talentueux.

Pour conclure, on vous laisse écouter le reste de l’album où l’on peut y entendre The Weeknd, Lorde, Miguel, Nao, Jordan Rakei et Brendan Riley, des artistes qui s’accordent merveilleusement bien avec l’univers de Disclosure.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *