CAUSE: LE COLLECTIF POLYVALENT

Cause, c’est un collectif créé au printemps dernier qui réunit une dizaine d’amis dont sont composés graphistes, illustrateurs, artistes mais pas seulement, ce sont également des architectes, vidéastes et un photographe. Tous de milieux différents, il travaillent dans un intérêt commun. Passage en revue.

crew1

Just Cause

Initiée au début par le GCC-02, une bande de potes passionnés par le snowboard, le ski et le skate, tous sont de la région lémanique, en Suisse. Leur siège est situé à Gland dans des locaux totalement remaniés par leur soins avec l’aide de matériel de récup. Entrepreneurs dans l’âme et ayant pour but de partager des valeurs collectives, deux de leurs membres font d’ailleurs partie de Faust, une marque de skate indépendante. Les différents projets ayant rencontré un certain succès, c’est naturellement que leur est venue l’idée de collaborer tous ensemble.

La plupart ayant dans la tranche des 25 ans, ils sont tous arrivés à une période charnière de leur existence en terminant leurs cursus d’études.

cause

Partant du constat qu’il n’avaient ni envie de bosser pour une grosse boîte établie ou une institution, ni de bosser chacun tout seul dans son coin, c’est à ce moment qu’ils ont décidé de s’allier pour une cause commune histoire de former une entité homogène.

Mais leur véritable force, c’est de réunir des aptitudes de métiers créatifs et variés. C’est la complémentarité qui caractérise leur équipe. Autant leurs compétences sont-elles d’atouts quant à la diversité des milieux dans lesquels ils exercent allant du design à l’art visuel en passant aussi par l’enseignement par exemple.

Se donner les moyens

Leurs projets sont vastes et divers mais c’est avant tout une vision positive qui mise sur le partage des valeurs ainsi que la créativité au sein des membres. « Une forte volonté d’agir » peut-on lire sur leur descriptif.

ride

L’ équipe dynamique n’hésite pas d’y aller franco pour réaliser leurs idées, c’est le cas de l’origine d’un skatepark à l’étude de réalisation prochaine dans la commune de Mies. Le projet disposera d’un streetball et un espace public dans le même périmètre.

skatepark

Toutefois, le projet n’est pas totalement étranger pour la team puisque l’un des membres architecte avait déjà oeuvré à concevoir un skatepark bowl il y a deux ans à Gland. C’est aussi pour eux l’occasion de partager et transmettre aux jeunes générations ce dont ils ne bénéficiaient pas forcément à l’époque dans leurs communes. C’est avant tout l’idée de réaliser des rêves et de les voir aboutir qui les motivent.

En 2012 ils sortent Time of My Life, le documentaire qui suit une équipe de skieurs et skateurs amateurs de glisse et sensations pour y exposer une vision neuve et authentique. Le film se déroule entre les montagnes suisses et russes.

toml

Suivit le documentaire We Ride in Iran où ils exposent à nouveau une fascination pour les mélanges de cultures et les sports d’hiver ou encore Timelapse Project, un road trip entre Lausanne et Téhéran. Vous l’aurez compris, ceux-ci on également un faible pour l’ancienne Perse.

On a aussi droit à des projets de graphisme avec le livre Manifeste en 2013, de vidéos d’installations pour l’EPFL ou plus récemment l’exposition HEXA sur un conte contemporain ainsi qu’une app pour tablettes & smartphones nommée Unmem Alphaness.

smart

C’est donc une vision novatrice et plutôt bienvenue dans le paysage local dont l’agence de création fait preuve. Une collab qui rappelle un certain mode de pensée de start-up à la californienne où il est possible de concilier l’idéal d’une culture et la concrétisation ambitieuse de projets d’envergure.

Le rendez-vous

Ce jeudi 26 mars (ce soir donc), le collectif expose dans son QG, à partir de 18 heures, Off-Piste, un nouveau film documentaire où l’équipe parcourt Dizin dans les montagnes iraniennes dans la quête de rapporter leurs expériences vécues là-bas entre 2013 et 2014. Le tout accompagné d’une petite restauration. On vous invite donc vivement à y aller faire un tour le temps d’une découverte et d’un partage humain entre les cultures du Moyen-Orient et d’Occident.

off


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *