DEFTONES: LE CLIP ÉTINCELANT DE PRAYERS/TRIANGLES

Gore, le nouveau Deftones, fait d’ores et déjà partie des meilleurs albums de 2016. C’est avec le titre Prayers/Triangles que le quintet californien a choisi de révéler le premier clip issu du disque.

Vendredi dernier, les Deftones ont publié leur huitième album studio, intitulé Gore et ovationné par les critiques musicaux de sites références tels que Consequence of Sound ou Pitchfork. Ces derniers décrivent d’ailleurs la galette comme le meilleur disque du groupe de Sacramento depuis le phénoménal White Pony, sorti en 2000.

Si toute l’oeuvre des Deftones se veut exceptionnelle, il est vrai que Gore impressionne. Composé de onze titres et illustré par un des plus beaux artworks de l’année, la galette pourrait bien être l’album le plus abouti et moderne des comparses de Chino Moreno, qui a livré au blog musical Noisey les secrets de la création de l’album.

gore

Habitués à composer et à enregistrer sur des courtes périodes, les Deftones ont cette fois pris leur temps, avec une écriture étalée sur plus d’un an, offrant aux musiciens une approche bien plus réflective et constructive que d’habitude. Les extraits révélés en amont de la sortie de Gore témoignent parfaitement de cette maturité exacerbée, en particulier Doomed User, premier single de l’album.

Cette semaine, c’est le morceau Prayers/Triangles qui bénéficie de son propre clip, réalisé par l’expérimenté Charles Bergquist, également connu pour ses vidéos brillantes conçues pour Matthew Dear et Tycho. C’est tout en silhouettes que les Californiens y apparaissent, dans une atmosphère comme toujours très singulière à base de landscapes sonores prismiques.

Gore est disponible en streaming, ainsi qu’en copie physique. Le groupe sera en tournée cet été aux Etats-Unis aux côtés de légendes suédoises Refused, ainsi qu’au Download Festival à Paris le 10 juin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *