iPHONE 6C, LE RETOUR DES BOMBONS ACIDULÉS ?

En tant que passionnés de pop-culture et curieux par nature, nous avons voulu essayer de comprendre ce qui pourrait nous enthousiasmer avec la sortie de ce genre de téléphone. Une certaine saveur visuelle. Décodage de tendances.

Pour commencer, tout le monde aujourd’hui (ou presque) possède un smartphone et qu’on le veuille ou non, les logiciels deviennent de plus en plus gourmands et les fabricants d’appareils se frottent les mains à chaque sortie d’appareil en vantant tel ou tel processeur ou encore un objectif révolutionnaire à coup de matraquage marketing pour pousser à l’achat.

Le retour des couleurs

Mais ce que nous essayons de comprendre ici, c’est l’approche plus cool et moins luxe d’un téléphone ou d’un produit comme les derniers que nous pondent Apple par exemple. Le métal froid et sombre dominant malheureusement bien trop le catalogue. Tous les autres constructeurs copiant ainsi le phénomène sans aucune originalité.

8
L’iPhone 5C disparu du catalogue.
10
L’Apple Watch Sport reprend un peu cet état d’esprit de décontraction par des couleurs vives.

Rappelons-le, à une certaine époque, les iPod et iPod Mini ou encore Nano se vendaient comme des petits pains et profitaient d’un réel atout aux couleurs branchées et claquantes. Nous nous trouvions dans une vague où un lecteur MP3 était un objet stylé et était autant un utilitaire qu’un objet de mode. Un véritable gadget à transporter partout, utile et pratique comme l’est tout autant un smartphone aujourd’hui, le côté branchouillard en moins.

4

Car un smartphone est tout autant un objet ludique mais son segment ne lui offre pas ce privilège, c’est n’est pas un objet que les marques considèrent comme fantaisie à l’exception de Nokia dans ses années d’or et ses designs complètement improbables, déjantés et avant-gardistes pour ses téléphones.

6

En 2013, Apple revoyait une partie de sa politique d’antan en sortant l’iPhone 5C. Cette même politique qui l’a sauvée de la faillite critique in-extremis en 1997, en lançant les premiers ordinateurs aux couleurs acidulées et flashy! Véritables friandises visuelles, ces produits ont marqué leur époque à jamais.

2
Le tout premier iMac, en plusieurs coloris gourmands.

Chez Apple comme chez d’autres constructeurs, la fin des années 90 et début 2000 à été faste en produits colorés et aux volumes de formes folles comme les consoles de jeux Gameboy de Nintendo, les Tamagotchi, la Twingo de Renault ou encore Nokia pour ne citer qu’eux. Des années ou les designers s’éclataient et se lâchaient complètement, imposant ainsi leurs formes aux ingénieurs et non l’inverse.

7
Une Nintendo 64 dont le design farfelu lui donnant un aspect très jouet a contribué à son succès.
2811749-renault-4596-global-fr-jpg_2444147
La Twingo, prévue initialement pour les jeunes et ne se prenant pas au sérieux a fait un carton plein durant 15 ans. La nouvelle étant fade et trop consensuelle.

Les constructeurs ont également eu l’audace de créer des coques transparentes pour les produits éléctroniques, d’où la volonté de ne plus cacher les câbles et cartes mères mais de les mettre en valeur, voire de les sublimer.

3

Du milieu des années 2000 jusqu’à maintenant, la sobriété des produits a vraiment été la grande tendance, autant dans l’électronique générale (informatique, consoles de jeux) que dans le monde automobile par exemple.

Il serait judicieux de revenir à un certaine fantaisie et un rafraîchissement de cette sobriété vue et revue. Ici, l’iPhone 6C par exemple pourrait taper fort. Pourquoi donc ?

Un smartphone stratégique

Et bien parce que premièrement, le genre de produit qui est aguichant l’est de part son prix. En effet, le nouveau smartphone de la pomme pourrait voir son prix de 200€ inférieur aux classiques iPhone actuels. Le prix aidant énormément dans ce genre de phénomène compulsif d’appropriation, il faut que le produit soit assez abordable pour être aguichant.

On retrouve exactement le même phénomène avec par exemple les casques UrbanEars Plattan.

5

Le véritable enjeu de se dire immédiatement en voyant le produit:

– J’en veux un !

Deuxièmement, il y a également le fait que les entreprises soient devenues beaucoup plus réticentes à sortir des conventions, à cause de la crise mais pas seulement, par peur de prendre des risques et de rater un produit à sa sortie. Les acteurs majeurs sont également moins nombreux, les plus gros se partagent le gâteau et personne ne veut laisser sa place à la féroce concurrence.

12
La société 3D Future a tenté d’anticiper le design du prochain téléphone.

Et puis, il y a surtout le côté pratique d’être fun par sa tenue, sa taille et ses couleurs. Un téléphone comme l’iPhone 6C retrouverait l’écran 4″ de l’iPhone 5C et 5S, avec une bonne prise en main, car nombreux sont les utilisateurs qui regrettent l’absence d’un tel format dans le catalogue. À force de toujours faire plus grand, on perd le côté pratique d’un téléphone trendy se glissant facilement en poche.

13

L’ergonomie jouant un rôle indispensable, l’épaisseur d’un iPod Touch ferait un carton plein de part ses lignes arrondies et son design fin plutôt que l’aspect anguleux du 5S.

Enfin, Ming-Chi Kuo, un analyste éclairé, lui, voit un bel avenir, puisque l’appareil pourrait s’écouler à 20 millions d’unités au cours du premier trimestre 2016 et compter pour 8 à 9% des ventes d’iPhone pour l’ensemble de l’année 2016. Son prix, entre 400 et 500 dollars, pourrait l’aider à devenir populaire.

Un blogueur a même imaginé à quoi pourraient ressembler les coques si on les personnalisait d’un dégradé, intéressant.

9

Nous aurions donc une chance pour que le côté haut de gamme soit mis un peu de côté pour un peu plus de folie dans les smartphones, ce qui est une bonne chose. Réponse début 2016.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *