KINGSMAN 2 – GUERRE & SÉCESSION [BANDE-ANNONCE]

Grand seigneur de l’humour anglais au cinéma, Matthew Vaughn semble nous avoir préparé la parodie de James Bond la plus ambitieuse et grandiloquente de l’histoire. Préparez les parapluies.

Matthew Vaughn is back! Le papa de Layer Cake et Kick-Ass reviendra en salles avec le deuxième volet de la saga Kingsman cet automne. Doté d’un casting absolument époustouflant (Channing TatumJulianne MooreColin FirthHalle BerryJeff Bridges, …), ce nouveau chapitre intitulé The Golden Circle se dévoile enfin dans une bande-annonce remplie d’explosions parodiques, de costards chics et de bastons électriques entre les squads d’espions british et américains. Comme toujours, c’est un cocktail de sang et de larmes; et le style éclaboussant du réalisateur londonien risque encore de faire mouche.

Le film raconte la suite des aventures du jeune espion anglais Eggsy (Taron Egerton) et de l’organisation secrète Kingsman, confrontée à la destruction de son siège et à l’arrivée d’une menace dévastatrice pour le monde. Le groupuscule d’espions britanniques devra alors s’allier aux membres de l’organisation Statesman, son équivalent historique aux États-Unis, pour tenter de vaincre non seulement leur ennemi commun (le Golden Circle), mais aussi leurs préjugés et rancoeurs transatlantiques réciproques.

Avec un sens du second degré délicieux pour signature (non sans rappeler la trilogie Cornetto d’Edgar Wright avec Shaun of the DeadHot Fuzz et The World’s End), Matthew Vaughn aura donc la lourde tâche de ne pas nuire à l’excellente réputation du film de 2015, et de conserver la patte humoristique so british qui l’animait à la perfection, en dépit d’un casting bien plus international qu’auparavant.

À ce sujet, le comédien star – brillant l’an dernier dans Eddie & the Eagle – rassure les fans de la licence auprès de The Independent: ‘bien que concentré en partie sur l’exploration de l’univers des Statesmen, The Golden Circle garde cette quintessence de britishness, avec des costumes parfaits et une vision affirmée de ce qu’est un vrai gentleman’. À noter la présence d’Elton John, véritable joyau de la couronne.

Au fond, l’approche du film rappelle de celle de son prédécesseur: un jeune homme plein de bonté et d’humanité se retrouve confronté à la découverte d’un monde extraordinaire et violent dont il ignorait l’existence même, et se voit obligé d’y combattre pour des raisons qui le dépassent largement.

Good news: malgré la fin du premier opus, le mentor d’Eggsy – incarné par le grandiose Colin Firth – sera toujours là, pour encore plus de finesse et de classe. De quoi encore renforcer notre impatience!

Kingsman: The Golden Circle sortira le 11 octobre prochain sur nos écrans.


COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *