LA FOX RETIRE LA SUITE DES 4 FANTASTIQUES DE SON CALENDRIER

Le film des 4 Fantastiques sorti cet été s’est révélé être un flop, autant critique que financier. Depuis, les rumeurs vont bon train concernant le destin de la franchise. Aujourd’hui, la suite a été retirée du calendrier de la Fox.

fantastic-four-2015-fox-calendrier-annule-suite

La 20th Century Fox croyait fortement en son film, tout comme son réalisateur Josh Trank y croyait aussi dans un premier temps (on reviendra sur ce point plus tard) et le studio était tellement sûr que le film marcherait qu’une date pour une suite avait déjà été casée au 9 juin 2017, avant même que le premier opus ne sorte en salles (prétention quand tu nous tiens).

C’est Comicbook.com qui nous apprend que la Fox a officiellement supprimé cette date de leur calendrier. Pas étonnant au vu du flop catastrophique qu’a été ce reboot. En effet, sur un budget de 120 millions de dollars, le film n’a rapporté que 56 millions aux États-Unis et 167 mondialement. De quoi refiler des maux de ventre au portefeuille du studio…

Cependant, il n’est pas clair si la suppression des « 4 Fantastiques 2 » signifie que le film est annulé ou simplement reporté pour laisser place, comme le suggéraient certaines rumeurs, à une potentielle suite de Deadpool ou un nouveau film X-Men. Ceci dit, la première option reste la plus probable.

Ce qui n’a pas fonctionné

Le reboot des 4 Fantastiques est un film qui a vu le jour peut-être trop tard; après les Batman de Nolan et la qualité relativement bonne que nous offre Marvel Studios, la barre a été placée haute depuis quelques années. C’est pourquoi, on imagine que le film aurait pu facilement fonctionner au début des années 2000, entre les X-Men et le Spider-Man de Sam Raimi. Mais ce n’est pas tout, le studio aurait dû laisser son réalisateur Josh Trank travailler tranquillement et le laisser développer sa vision encore plus… Pour ceux qui l’ont vu, vous reconnaîtrez que les 45 premières minutes, voire même la première heure du film sont bonnes et ce n’est que ce qui suit qui est maladroit et qui vient « gâcher » le film. On se retrouve avec une deuxième partie dont le « mood » ne ressemble plus à celui de la première, ça se ressent et c’est tristement dû aux ingrédients « studio » et « jeune réal » qui n’ont pas fait bonne soupe.

josh-trank-tweet-fantastic-four-fox

« That’s really though. » (C’est vraiment dur.) résume le réalisateur. Un tweet posté à la sortie du film et aussitôt supprimé. Un coup de gueule de sa part dira-t-on ou de quoi sauver son nom de la mauvaise presse dont sera victime le reboot. La Fox, pourtant, avait été séduite par le film Chronicle de Trank et pour cause lui avait confié les rennes de ce reboot semé d’embûches. Mais l’envie d’expérimenter de nouvelles choses et son ambition ont confronté le jeune Trank (de ce que l’on peut en déduire) à des divergences artistiques avec le studio. Des différends qui se sont vus « confirmés » par des bruits de couloirs émis par certaines personnes ayant travaillé sur le film.

Pourtant, pas tout n’est à jeter…

fantastic-four-2015-sequel-cast-teller-jordan-mara-bell

Bien que Josh Trank n’ait pas réussi à apporter sa vision « fantastique » du film, pas tout n’est à jeter. Comme on l’a dit, le set-up du film est bon et aurait pu déboucher sur un film bien plus intéressant et réfléchi (les motivations peu crédibles du méchant sont un exemple flagrant). Mais le plus gros point positif était le casting. Peu importe combien de fois certains fans (un peu idiots) ont pu crié au scandale lorsque Michael B. Jordan fut annoncé pour jouer Johnny Storm à cause de sa couleur de peau qui ne matchait pas avec le personnage original, ils ont vite retourné leur veste lorsqu’ils ont vu que Jordan est celui qui incarnait au mieux son personnage, suivi de près par ses collègues Miles Teller, Jamie Bell et Kate Mara. Des stars montantes que ce flop n’arrêtera pas, puisqu’ils ont tous déjà joué dans d’excellents films comme Whiplash pour Miles Teller et ce n’est citer que lui. Leur carrière ne fait que commencer; on veut parler du succès flambant qui submergera Michael B. Jordan à la sortie de Creed?

Alors, que faire des 4 Fantastiques en fin de compte?

Si certains fans réclament depuis longtemps que les droits d’adaptation reviennent à Marvel, ce n’est pas forcément la meilleure solution. On a là un bon casting et des changements peuvent être apportés. Malgré la réputation peu fameuse du studio en terme de productions super-héroïques, ils n’ont pas fait que compilé des erreurs, il suffit de penser au très bon X-Men: First Class et à ce qui semble être un futur hit critique et financier avec Deadpool. Si une suite devait voir le jour, il faudrait simplement que le studio se remette en question, reconnaisse que, peut-être, ils ne sont pas omniscients et qu’ils ont besoin de mieux comprendre ce qu’attend le public pour ne pas répéter les erreurs déjà commises à maintes reprises. D’un autre côté, un réalisateur ambitieux, certes, mais peut-être qui acceptera plus facilement les demandes du studio, mais en contrepartie saura faire valoir avec plus d’ardeur son approche sans se laisser écraser et être contraint de se défendre à coups de tweets.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *