LA MUSIQUE DU DÉPRIMANCHE #31

Le dimanche est certainement le jour de la semaine le plus affreux qui soit. Comme chaque dimanche depuis maintenant déjà 7 mois, voilà notre remède en musique. Bon dimanche.

deprimanche31

Les rues sont vides, les magasins fermés et vous essayez désespérément de faire passer la gueule de bois de votre samedi soir tout en vous faisant à l’idée que demain, c’est lundi et qu’il va falloir se lever indécemment tôt pour aller travailler. C’est pour ça que chaque dimanche, TheBergerie vous propose de découvrir un morceau apaisant, un peu mélancolique mais toujours de qualité, afin de rendre le jour du seigneur moins pénible. Faites-vous couler un bain, préparez-vous un thé ou allumez-vous une clope au bord de votre balcon et montez le volume.

CHAPELIER FOU – LA MÉTAMORPHOSE DU VIDE

613 (2010)


Chapelier Fou, c’est le petit prodige de l’électro trip-hop hexagonale qui mélange avec aisance violons, guitares, synthétiseurs ou encore des samples tout droit sortis d’Alice au Pays des Merveilles pour livrer une musique où les instruments acoustiques et électroniques s’entrechoquent pour créer des morceaux tout aussi fous que le Chapelier de Lewis Caroll! Surprenant, poétique, l’univers de Chapelier Fou n’a pas de limite et n’hésite pas à passer un petit coup du côté du jazz pour ensuite sauter à pieds joints dans de l’électro hyper énergique.

Diplomé en musicologie, Louis Warynski (de son vrai nom) sort ses deux premiers EP Darling, Darling, Darling et Scandale! Sur le label Ici, d’ailleurs. Le succès est au rendez-vous et lui permet de se produire dans de grands festivals comme les Eurockéennes de Belfort ou encore le Sziget Festival! En 2010, le musicien français sort son premier album: 613, qui reçoit un très bon accueil du public ainsi que de la critique. Mais l’artiste ne s’arrête pas en si bon chemin et balance en l’espace de 4 ans, 3 albums tout aussi bons: Al Abama, Invisible et Delta.

Son dernier projet est sorti cette année: Fuses, un EP de 6 titres qui, à l’instar des autres œuvres de Louis Warynski, vous étonnera encore une fois.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *