LE DISCOURS DE ROBERT DE NIRO SUR LES MÉTIERS ARTISTIQUES

Tout juste diplômés de la Tisch School of the Arts de New York, Robert De Niro a été invité à donner un discours à la fois réaliste et rempli d’humour aux étudiants.

La Tisch School of the Arts, située à New York, est habituée à recevoir des intervenants célèbres pour ses cérémonies de remise de diplômes. L’année dernière, c’est le réalisateur Martin Scorsese, lui-même ancien élève de l’école, qui s’exprimait. Cette fois-ci, nous retrouvons Robert De Niro avec un discours plutôt marquant. Son intervention a commencé comme ça: « Vous êtes foutus ! ». Afin de mieux expliquer le choix pas toujours évident d’une carrière artistique, l’acteur s’amuse a lister les autres filières dans lesquelles les diplômés n’auront aucun souci à trouver du travail.

« Merci à tous ceux qui m’ont demandé de venir fêter votre réussite. Les étudiants, vous avez réussi. Vous êtes diplômés… et vous êtes foutus. Réfléchissez: les étudiants qui sortent de l’université de médecine auront tous un job. Pareil pour les dentistes. Les futurs businessmen ? Ils sont tranquilles. Ceux des écoles de droit ? Ils vont s’en sortir. Et même s’ils ont un souci, ils peuvent se défendre, ce sont des avocats. Les profs aussi, même s’ils ne seront pas très bien payés (…) Alors que vous… Mais vous savez quoi ? Quand on parle d’art, on parle de passion. Elle vient avant la conscience et la réflexion. Vous n’avez pas seulement suivi vos rêves, vous avez pris en main votre destin. Vous êtes danseur, chanteur, chorégraphe, musicien, réalisateur, écrivain, photographe, metteur en scène, producteur, acteur, vous êtes un artiste. Ouais, vous êtes foutus. Mais vous savez quoi ? C’est un bon départ dans la vie. (…) Maintenant, vous avez fait votre choix. Votre chemin est clair. Il n’est pas simple mais clair. Vous devez continuer à travailler, c’est simple ». Le discours en intégralité ici.

Avec humour et sérieux, ses paroles ont fait rire la majorité de la salle, mais l’acteur n’avait pas l’intention de les décourager, bien au contraire, il a souhaité les confronter à la réalité tout en leur conseillant de s’accrocher et de ne jamais se laisser faire pas une réponse négative.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *