COMMENT C’EST LOIN: LE PREMIER FILM D’ORELSAN

Le rappeur français Orelsan va réaliser son premier film. Une comédie semi-musicale intitulée Comment c’est loin dans laquelle il interprétera un rappeur en manque d’inspiration.

Après avoir sorti 3 albums qui ont eu énormément de succès, le rappeur français Orelsan s’apprête à réaliser son premier film. Pour son nouveau projet, le musicien de 32 ans sera accompagné de son acolyte de toujours, le rappeur Gringe. Ensemble, les deux hommes avaient créé le duo Casseurs Flowters et sorti un album conceptuel qui racontait la journée de deux galériens.

Casseurs-Flowterss

Dernièrement, les Casseurs Flowters ont conclu leur album avec, Des histoires à Raconter, leur dernier clip, les deux chanteurs devront s’illustrer dans un nouveau registre, celui du septième art, puisqu’ils ont prévu de réaliser une comédie semi-musicale qui se déroulera encore une fois dans l’univers du hip-hop. On connaît le goût prononcé pour le cinéma des deux rappeurs qu’on ressentait déjà dans leurs clips, qui sont d’ailleurs tous très bien réalisés. Le long-métrage, qui devrait tout simplement s’intituler Comment c’est loin, devrait paraître sur nos écrans le 9 décembre prochain.

Pour ce premier film, Orelsan est à la fois réalisateur, acteur et co-scénariste. Le rappeur originaire de la ville de Caen sera assisté par Christophe Offenstein en tant que conseiller technique et artistique. Ce dernier a déjà notamment travaillé avec Guillaume Canet sur le tournage du film Ne le dis à personne. En attendant d’en savoir plus, visionnez l’excellent clip d’Orelsan en collaboration avec Flynt dans une vidéo bourée de références cinématographiques.

Enfin pour conclure, voici le synopsis:

Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème : impossible de terminer une chanson. A l’issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur : ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom. Leurs vieux démons, la peur de l’échec, la procrastination, les potes envahissants, les problèmes de couple, etc. viendront se mettre en travers de leur chemin. Chemin qu’ils n’avaient de toute façon pas pris dans le bon sens…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *