POP-INTERVIEW #09 – BARBÈS SYNDROME

C’est via Donzelle Records que BARBÈS SYNDROME publie son premier EP, intitulé Monstre Invisible. Un bijou d’inventivité et d’envie pour un talent surprenant, et ce, sous toutes ses coutures.

Producteur, compositeur et réalisateur, BARBÈS SYNDROME est un véritable funambule, un couteau suisse 2.0 mixant musique électronique et acoustique dans un style unique et délicat. Quand on lui demande de présenter son oeuvre, le man se décrit comme étant un dommage collatéral de sa génération. En résulte un portrait musical raffiné, avec un versant désabusé, délivré avec une maîtrise étonnante.

BARBÈS SYNDROME a deux passions: les mélodies et les machines; il ne lui en fallait pas plus pour produire ses premiers titres de manière autodidacte. Ses idées et autres histoires sont l’essence-même de son audacieux premier EP,  intitulé Monstre Invisible. L’ensemble des quatre titres figurant sur ce cocktail langoureux a d’ailleurs eu le droit à son propre clip, pour un premier livrable transartistique particulièrement costaud de la part du jeune compositeur. L’intégralité de l’EP est d’ailleurs disponible sur Youtube!

À l’occasion de la publication de son EP sur les interwebs, BARBÈS SYNDROME nous dévoile son passionnant background pop culturel. Gravitant entre les galaxies hip-hop, soul et pop, il nous offre notamment le plaisir de (re)découvrir Power, petite bombe sous-estimée des mythiques The Temptations!

Ta série préférée?
Oz de Tom Fontana.

Ton film préféré?
The Truman Show de Peter Weir.

Ton groupe préféré?
The Temptations
.

Ton album préféré?
Off the Wall de Michael Jackson.

Ton producteur fétiche?
The Neptunes.

Ton morceau du moment?
Il date un peu mais c’est Base Like Home de Lily Allen. Je suis récemment re-tombé dedans.

Ta chanson « plaisir coupable »?
Comic Strip de Serge Gainsbourg pardi!

Ton meilleur concert en tant que spectateur?
Lupe Fiasco au Bataclan. Jadis!

Le dernier film que tu as vu?
C’était The Double avec Jesse Eisenberg. Même si le concept et la chute sont quasi similaires à ceux de Enemy avec Jake Gyllenhaal, ça reste un bon divertissement.

Le dernier morceau que tu as écouté?
Keep Me Sane de Kacy Hill.
Elle est produite par Kanye West, mais personne ne parle d’elle, ni de son album. C’est fou nan ?

Si tu étais sur une île déserte et que tu ne pouvais visionner qu’un seul film, ce serait lequel?
Un film de cul je pense, ou une comédie genre Horrible Bosses 2.
Le personnage de Jamie Foxx est incroyable.

Si tu étais une oeuvre d’art contemporain, tu ressemblerais à quoi?
Je serais sûrement l’un des Untitled de Basquiat ou une vague d’Aaron Kai.
Un truc coloré et ambigu quoi…

S’il ne fallait garder qu’un site sur tous les internets?
J’hésite entre Journaldugeek.com et Konbini. Allez, je dirai le vôtre pour être sympa!

Si tu pouvais avoir un seul super-pouvoir?
Maîtriser l’espace-temps comme Hiro Nakamura.

Si tu n’étais pas musicien, tu serais quoi?
Du porno. Histoire de gagner du blé en me tapant des femmes refaites.

Si tu étais un animal?
Un loup. Je traînerais d’ailleurs dans votre Bergerie (humour).

Un artiste (musique, cinéma ou autres) méconnu que tu aimerais nous faire découvrir?
Supernaive! C’est un duo de musique électronique/pop qui à récemment sortie l’EP Dazed & Confused. C’est putain de chaud comme truc.

Ta collaboration rêvée?
Je dirais Mura Masa. Ce qu’il arrive à faire des voix qui posent sur ses intrus est tout simplement incroyable. Puis il m’a l’air d’être un bon réal.

Un mot final?
Clonez-moi avant qu’il ne soit trop tard.
Si vous n’avez pas le matos pour, écoutez Monstre Invisible en bonne compagnie.

Suivez Barbès Syndrome sur les réseaux: Facebook | Soundcloud | YouTube.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *