SETH GUEKO: LE BARLOU DANS LA BERGERIE

Avec Seth Gueko, les look se suivent et ne se ressemblent pas. Après la désormais célèbre cover de Professeur Punchline, Nico nous revient en mode Bronson. Le barlou est gonflé à block!

Seth Gueko est un MC singulier qui a construit sa carrière sur des personnages de fiction. Cela se ressent dans ses textes, les univers qu’il image et les dégaines qu’il se crée. D’abord proche du milieu des gitans, ventre bedonnant à la Jacques Mesrine, son déménagement en Thaïlande le fait évoluer progressivement vers un style de loubard certifié, entre tatouages et séances de musculation. Mais qu’importe, Seth Guex est au fond resté le même en proposant un rap à l’ancienne, véritable machine à punchlines hardcore et à l’argot reconnaissable entre mille.

Du côté de sa discographie, nous sommes face à des productions un peu inégales, ou certains albums surpassent largement d’autres. La différence se joue notamment du côté des instrus, dont certaines mettent davantage en exergue la force d’écriture du rappeur. En ce sens, Bad Cowboy est un skeud gourmand, Professeur Punchline sonne un peu creux en dehors des singles. Mais Seth Gueko a toujours alimenté sa culture du featuring, proposant à différents artistes de venir « donner de la force » à ses projets. Ainsi, il n’envisage pas les collaborations comme un simple coup de pub, mais plutôt comme un véritable match de kickers.

Barlou est un album qui « donne de la force » justement. Bien supérieur à son prédécesseur, Gueko est allé déterrer des instrus des enfers pour mieux déverser ses flammes.

barlou

On commence fort avec Lucille 2, deuxième hommage au personnage de The Walking Dead après son titre Delicatessen: « Ca va saigner, demande à Negan et Lucille! ». La prod’ de Hits Alive est d’une lourdeur folle et Seth y déploie un flow de tueur né. Une introduction puissante comme on les aime! C’est pas pareil est le type de morceau qui colle à la peau du MC: une instru qui tâche et des lyrics d’une grossièreté sans nom. Mais on ne s’en lasse pas…

Hits Alive revient sur Incognito, une petite douceur avant le premier feat de l’album. En effet, Seth Gueko retrouve son ami Lino sur Rubrique Necro. Béhybé offre une boucle de piano sombre sur laquelle les deux rappeurs expriment tout leur talent de lyricistes. Une collaboration qui (re)fonctionne à la perfection!

Maitre de Cérémonie est un hommage direct à Titi Parisien, titre phare de l’album Professeur Punchline. On retrouve D.N. à la prod’ et un Seth au flow posé et serein. Un titre intéressant mais qui ne retrouve pas la même singularité que son prédécesseur. Le feat avec Hamza donne naissance à un morceau plus lancinant mais toutefois agréable. Véritable plaisir de réentendre l’instrumental de Machine à laver, un gros freestyle lâché un an plus tôt sur Booska-P et qui se retrouve aujourd’hui crédité sur l’album. On finit par une collaboration alchimique: nos deux loulous Gueko et Voriz rappent sous codéine sur Je roule au ralenti, l’un des meilleurs morceaux de l’album. Un trip sonore signé Cody Macfly et nous rappelant les délires « manstrr » de Brute Epaisse.

sguek

Barlou est un album solide, beaucoup plus cohérent et consistant que son prédécesseur. Toutefois, si Seth Gueko fait évoluer son style physique, sa musique a plutôt tendance à stagner. Mais il est le seul aujourd’hui à boxer dans sa catégorie, ce qui lui permet d’aller chercher de l’énergie avec d’autres artistes du game. Et tant qu’il continuera à être généreux avec ses auditeurs, nous continuerons à être fidèles au rendez-vous!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *