THE WOODS: LE FILM D’HORREUR DE L’ANNÉE?

Depuis REC, aucun film d’horreur filmé caméra à l’épaule n’a véritablement suscité l’engouement, au point de remettre en question l’efficacité de cette technique. Mais ça, c’était avant The Woods.

Ceux qui ont vu la pépite You’re Next peuvent le confirmer: Adam Wingard est particulièrement doué pour créer des atmosphères tout à fait oppressantes, autour de personnages riches en reliefs. Après le tout aussi réussi The Guest, le jeune réalisateur et scénariste du Tennessee revient cette année avec The Woods, annoncé comme le meilleur film en found footage depuis bien longtemps.

Décrit comme une expérience de cinéma traumatisante par la critique américaine, The Woods réunit de nombreux éléments pourtant très classiques: une bande de jeunes, en forêt, avec le package habituel boue, sang et larmes, non sans rappeler l’inoubliable Le Projet Blair Witch, sorti en 1999.

Cependant, au vu du premier trailer du film (au son d’une reprise épurée du tube Every Breathe You Take de The Police, aux paroles équivoques), on ne peut que constater la qualité indéniable du montage, et l’ambiance insoutenable alimentée par une maîtrise spectaculaire de la caméra à l’épaule.

Le poster du film confirme la volonté d’offrir du neuf dans le genre; un pari pourtant très risqué au vu des dizaines de productions horrifiques à faible budget qui ont failli misérablement à effrayer les spectateurs au cinéma (The GallowsThe Devil InsideChroniques de Tchernobyl, …).

The Woods sortira en septembre aux États-Unis, avant une sortie probable cet automne en Europe. Quoi qu’il en soit, si vous choisissez de vous aventurer dans ces bois, privilégiez la salle obscure. L’expérience pourrait bien vous dégoûter à jamais du camping sauvage.

fin02_thewoods_1sht_25x38

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *