WARLORD: LE NOUVEL ALBUM DE YUNG LEAN

Âgé à peine de 19 ans, le jeune rappeur de la banlieue suédoise est de retour avec un deuxième album, et continue d’évoluer et de montrer qu’il faut définitivement le prendre au sérieux.

Yung Lean a sorti sa première mixtape en 2013 intitulée Unknown Death 2002 et plusieurs singles sur YouTube sous le label de Sad Boys Entertainment, incluant Ginseng Strip 2002, Hurt et Kyoto.

Deux ans après son premier album Unknown Memory, dont sont extraits les titres Yoshi City et Ghosttown en collaboration avec Travi$ Scott, le sale gosse fait son comeback et nous dévoile aujourd’hui son deuxième album. Dans Hoover, clip et premier titre du projet, le Sad Boy passe au niveau supérieur avec un flow corrosif sur une instrumentale agressive. Réalisée par Leo Siboni, c’est de loin sa vidéo la plus aboutie visuellement, mais aussi la plus dramatique dans la jeune carrière de Yung Lean.

Son flow nonchalant et à contretemps sur des productions vaporeuses a fait de lui a un des pionniers du mouvement cloud rap. Les sonorités jusqu’ici attribuées au rappeur ont changé, les productions dans cet album sont plus directes, elles gagnent en simplicité et donc en puissance. En quelques années à peine, Yung Lean est passé d’un statut de rappeur du web à celui d’artiste capable de sortir un projet sombre et solide. Une évolution qu’on retrouve d’ailleurs à tous les niveaux, que ce soit lyricalement ou esthétiquement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *