JUSTICE LEAGUE - LE TEMPS DU JUGEMENT [TRAILER]

Critiqué sans relâche depuis son entrée dans la galaxie des super-héros, Zack Snyder conclut sa difficile odyssée DC avec le mastodonte Justice League et sa farandole de justaucorps.

Après avoir enchaîné les fours critiques avec les dégoulinants Batman v Superman et Suicide Squad en 2016, l’écurie DC a su retrouver du poil de la bête avec le succès du bien meilleur (toutes proportions gardées) Wonder Woman, qui a cumulé plus de 800 millions de dollars au box office mondial. C’est désormais une véritable épreuve de la dernière chance qui s’annonce pour le visionnaire Zack Snyder, adulé par les aficionados pour ses réalisations passées (300Watchmen), mais complètement boudé par la sphère ciné depuis sa signature chez DC et ses deux épisodes too much de Superman (Henry Cavill); un comble pour cet architecte des paraboles messianiques.

Chef d’orchestre du projet casse-gueule Justice League, le cinéaste aura énormément à prouver aux fans au long des trois heures du film, durant lesquelles le kryptonien, Batman (Ben Affleck) et l’amazone (Gal Gadot) seront rejoints par les mythiques Flash (Ezra Miller), Aquaman (Jason Momoa), et Cyborg (Ray Fisher). Dotée d’un casting splendide, l’alternative historique aux Avengers de Marvel se dévoile un peu plus dans un dernier trailer concentré sur le personnage de Superman et ses visions apocalyptiques, avant de délivrer une tempête d’extraits rythmée par la cover du titre Heroes de David Bowie par Gang of Youths. Car oui, Zack Snyder adore vraiment les reprises.

À noter que, suite au décès tragique de sa fille Autumn en mai dernier, Zack Snyder a décidé de se retirer de la production du film à quelques mois de sa complétion. Dans un élan collaboratif à souligner, c’est Joss Whedon (Buffy Contre les VampiresAvengers) qui a pris en charge la finalisation du long-métrage en son nom. Côté bande originale, c’est Danny Elfman, compositeur historique de Tim Burton, qui mettra en musique les déflagrations et échauffourées du blockbuster.

Énième pétard mouillé indigeste ou requiem inespéré pour DC? Réponse en salles le 15 novembre!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *