LE MONDE CHICO: LE DEUXIÈME ALBUM DE PNL EN ÉCOUTE

C’est sûrement l’album de rap français le plus attendu de l’année. Après un long décryptage du phénomène PNL, Le Monde Chico, leur deuxième album, est désormais disponible.

Loin de suivre une tendance, PNL a lancé la sienne. Du rap mélancolique, utilisation constante de l’auto-tune, des instrus stratosphériques, un flow reconnaissable et des clips de qualité. Cela parait simple, mais les deux rappeurs apportent réellement de la nouveauté et de la fraîcheur dans le rap français. Avec un esprit très QLF (Que La Famille), Ademo et N.O.S ne donnent pas d’interview et ne font presque aucune collaboration. Le groupe ne se mélange pas, il avance seul. Depuis le début de cette année, PNL a fait couler beaucoup d’encre, dire qu’il y a moins de 8 mois personne n’en parlait, ou très peu, maintenant c’est l’un des buzz les plus puissant et rapide depuis l’ascension de Kaaris. Tout a commencé dès la sortie du clip de Le Monde ou Rien, le second extrait de l’album, par la suite, on y a pu découvrir, cet été, J’suis PNL et plus récemment Dans ta rue et Oh Lala. Depuis la sortie de ces quatre titres qui sont tous réussis, PNL s’est vu propulsé sur une autre planète.

Ce qui marque à la première écoute de l’album, c’est le cynisme des textes. Avec un décor sombre et noir, il y a longtemps qu’on n’avait pas entendu ça dans le rap français. Le Monde Chico contient 17 morceaux et nous fait voyager entre auto-tune, instrumentales venues d’ailleurs et des paroles cyniques qui décrivent une vision peu enthousiaste d’un monde où la drogue est le seul moyen de survivre. Le morceau qui sort du lot est Porte de Mesrine, mais on trouve d’autres perles dans l’album avec notamment Abonné, Mexico, Rebenga ou encore Dans la Soucoupe. On notera la qualité des productions qui est impressionnante. A la fin de l’écoute de l’album, la seule chose qu’on veut faire, c’est relancer l’écoute, encore et encore. Le projet est cohérent du début à la fin et PNL réussi à livrer un album à la hauteur de nos attentes. Maintenant la question est, combien de temps le phénomène va-t-il durer? Le groupe dit d’ailleurs « Public je m’en fous je sais qu’il me lâchera ». Quoi qu’il en soit, PNL a réussi son pari et on est certain sur une chose, il y aura un avant et un après PLN.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *