OSCARS 2017: MOONLIGHT AU SOMMET ET LA LA LAND TRIOMPHE

Du jamais-vu aux Oscars. Le prix du Meilleur Film a été remis par erreur à La La Land après une confusion dans les enveloppes. La statuette revenait en réalité à… Moonlight, de Barry Jenkins.

La 89ème cérémonie des Oscars a eu lieu ce dimanche 24 février au Dolby Theatre de Los Angeles. « Cette émission est regardée dans plus de 225 pays qui maintenant nous détestent », a lancé l’animateur Jimmy Kimmel en introduction, allusion à la politique anti-immigration du président Donald Trump.

Avec ses 14 nominations, on pouvait s’attendre à ce que La La Land batte le record de 11 statuettes détenues par Ben-Hur, Titanic et Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi. Le film est finalement reparti avec seulement 6 Oscars: meilleurs décors, meilleure photographie, meilleure musique, meilleure chanson originale, meilleur réalisateur pour Damien Chazelle (qui devient à 32 ans le plus jeune lauréat) et meilleure actrice pour Emma Stone.

Fail historique lors de l’annonce finale de l’Oscar du meilleur film, Faye Dunaway et Warren Beatty aka Bonnie and Clyde annoncent la victoire de La La Land. Toute l’équipe du film monte alors sur scène et commence à faire ses discours de remerciements. Quand soudain, les organisateurs comprennent qu’il y a une erreur… C’est en fait Moonlight qui est le vainqueur de l’Oscar du meilleur film. Warren Beatty a annoncé La La Land par erreur n’ayant pas la bonne enveloppe pour le grand final.

Moonlight se retrouve donc au sommet grâce à ce prix. Le film avait bien démarré sa soirée avec l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali (premier acteur musulman à être récompensé aux Oscars) avant d’obtenir celui du meilleur scénario adapté et de remporter, sur le fil, la récompense majeure.

Autres vainqueurs de la soirée, Manchester by the Sea avec l’Oscar du meilleur scénario original et surtout celui du meilleur acteur pour l’excellent Casey Affleck qui détrône ses concurrents, dont Ryan Gosling. On notera aussi la victoire dans un second rôle de Viola Davis pour Fences. Deux acteurs noirs ont été primés durant cette soirée tournant temporairement la page de la polémique sur le manque de diversité aux Oscars, au cours d’une soirée marquée par une déferlante de messages anti-Trump.

Un seul Oscar pour Arrival (Premier Contact) de Denis Villeneuve pour le meilleur montage son et deux Oscars pour Hacksaw Ridge (Tu ne tueras point) de Mel Gibson pour le meilleur montage et le meilleur mixage son. Du côté de l’animation, c’est Zootopie qui l’a remporté devant Kubo et l’Armure Magique, Vaiana, La Tortue Rouge et la production franco/suisse Ma Vie de Courgette.

Le Client réalisé par l’Iranien Asghar Farhadi, a reçu l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, la deuxième fois qu’un film de ce cinéaste est primé. Son absence n’en était que plus retentissante: il boycottait la cérémonie pour protester contre le décret migratoire du président Trump visant sept pays musulmans, dont le sien.

L’ensemble du palmarès est à découvrir ci-dessous!

MEILLEUR FILM
Moonlight de Barry Jenkins

MEILLEUR ACTEUR DANS UN PREMIER RÔLE
Casey Affleck dans Manchester by the Sea

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE
Mahershala Ali dans Moonlight

MEILLEURE ACTRICE DANS UN PREMIER RÔLE
Emma Stone dans La La Land

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE
Viola Davis dans Fences

MEILLEUR RÉALISATEUR
Damien Chazelle pour La La Land

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL
Kenneth Lonergan pour Manchester by the Sea

MEILLEUR SCÉNARIO ADAPTÉ
Barry Jenkins et Tarell Alvin McCraney pour Moonlight

MEILLEURS DÉCORS
Sandy Reynolds-Wasco et David Wasco pour La La Land

MEILLEURS COSTUMES
Colleen Atwood pour Les Animaux fantastiques

MEILLEURS MAQUILLAGES ET COIFFURES
Alessandro Bertolazzi, Giorgio Gregorini et Christopher Nelson pour Suicide Squad

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE
Linus Sandgren pour La La Land

MEILLEUR MONTAGE
John Gilbert pour Tu ne tueras point

MEILLEUR MONTAGE DE SON
Mark A. Mangini et David White pour Premier Contact

MEILLEUR MIXAGE DE SON
Kevin O’Connell, Robert McKenzie, Andy Wright et Peter Grace pour Tu ne tueras point

MEILLEURS EFFETS SPÉCIAUX
Robert Legato, Adam Valdez et Andrew R. Jones pour Le Livre de la jungle

MEILLEURE CHANSON ORIGINALE
Benj Pasek, Justin Paul et Justin HurwitzCity of Stars pour La La Land

MEILLEURE BANDE ORIGINALE
Justin Hurwitz pour La La Land

MEILLEUR FILM ÉTRANGER
Le Client de Asghar Farhadi (Iran)

MEILLEUR FILM D’ANIMATION
Zootopie de Byron Howard, Rich Moore et Clark Spencer

MEILLEUR DOCUMENTAIRE
O.J.: Made in America de Ezra Edelman et Caroline Waterlow

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE DE FICTION
Sing de Kristóf Deák et Anna Udvardy

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE D’ANIMATION
Piper de Alan Barillaro et Marc Sondheimer

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE DOCUMENTAIRE
Les Casques Blancs de Orlando von Einsiedel et Joanna Natasegara


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *